L'histoire de la troupe... acte 24

STARS ... MANIAQUES ?...

Nous pensions en 2017 que de rejouer « Nuit d’ivresse »   pour fêter nos vingt ans de théâtre caritatif était aussi l’occasion de « boucler la boucle » …
Toutefois,  nous ne pouvions pas passer à côté d’une pièce comme … « Comme s’il en pleuvait » , tout d'abord pour faire plaisir aux jeunes de la troupe (dont un nous quittait ensuite pour rejoindre le Sud -Ouest… et sa dulcinée) mais, aussi au Téléthon et à Debra France et, enfin (on a le droit d’y croire !), à notre fidèle public.
Mais, cette année, le choix d’une pièce comme « Les stars » pouvait de nouveau nous permettre d’arrêter là puisqu’elle raconte l’histoire de vieux cabots fonçant vers la retraite !
 C’était aussi l’occasion :

  • de repartir avec Vincent (qui devait certes se vieillir … alors que Nicole, jouait enfin « un rôle de son âge » !) lui qui ne se résigne pas (encore ?) à intégrer une troupe bien plus structurée que la nôtre où pourtant ses qualités seraient  très demandées (en tout cas, c’est mon avis … et celui de bien d’autres)
  • de faire de belles retrouvailles avec Rolande et Pascal, rencontrés lors de nos quinze premières années de représentations au profit exclusif de (...) et auxquels s'est ajouté leur précieux ami Sylvain, tous convaincus de la « noblesse de notre cause » en faisant fi des propos tenus par deux anciens acteurs au sujet du metteur en scène, ce qui représente un pourcentage d'environ 2,68% rapporté au nombre d'acteurs ayant joué dans la troupe sur ces 23 dernières années, ce qui prouve bien qu'il n'est pas toujours aussi... "JeanTi" qu'il veut bien le dire ! ...
    Ceci dit, ces "JeanTi yes " à notre égard ont bien failli faire couler la troupe et priver ainsi ces six dernières années le Téléthon et Debra France de l'intégralité de ses recettes...
  • de partager la scène, comme une forme de passage de témoin, avec Audrey et Arthur puisqu’Esteban et Albane qui eux aussi ont pourtant "la fibre", sont trop éloignés pour en profiter avec nous … absences compensées par nos amis "guest-stars" Auriane, Johan, Dylan, Ruben, François mais aussi Betty et Ursula !
  • de renouer des liens avec notre commune « regroupée »  bien aidés par l’association ARIA en allant jouer  à  La Chapelle Réanville en plus de nos lieux attitrés de représentation au Théâtre de l’Arrosoir de Vernon et au Lido de Gaillon

Puisque le plaisir de jouer est toujours là, surtout quand il s’agit d’aider les enfants malades mais aussi pour nos fidèles spectateurs qui ne cessent de nous encourager à continuer, pourquoi ne pas « remettre ça » pour ce qui serait cette fois notre dernière saison .. d’autant que Rolande et Pascal nous quittent aussi pour trouver le soleil, ce qui est, en plus d’une perte d’amis, un manque certain pour la logistique  qui deviendrait ainsi en 2020 notre « gros point noir »
L’idée proposée par Vincent d’un pot-pourri (un … « Pot pour rire ?» ) composé des extraits les plus « cultes » d’une douzaine de pièces choisies parmi les 23 que nous avons jouées ces dernières années (« Nuit d’ivresse », « La bonne planque », « Fric-Frac », « Je veux voir Mioussov », « Espèces menacées », « Numéro Complémentaire », « Toc-Toc », « Oscar », « Tout baigne », « La vie de chantier », « Comme s’il en pleuvait » et … UNE GROSSE SURPRISE)
… serait peut-être une bonne conclusion … En tout cas, on y  réfléchit  …

 

 
retour page accueil