L'histoire de la troupe ... acte 5

Création de .... Lazuli-Troupe ...... (1997/1998)

Pourquoi ce nom?
Compte tenu de notre lien plus que direct et de notre volonté déjà évoquée "d'auto-suffisance", il fallait que le nom ait un rapport avec l'association APIS.
Et le Roi du "mauvais" calembour qu'est Jean Tiphagne s'est surpassé en reprenant l'APIS et en y ajoutant LAZULI : "lapis-lazuli"... Vous y êtes?
Si vous voulez lui jeter la pierre, ne vous génez pas, celle-ci est précieuse!
Quant à la consonnance "Lazuli-Troupe", elle se rapproche de "la jolie troupe" et on retrouve bien là sa mégalomanie légendaire...!

Au programme de cette année-là : "Feu la Mère de Madame" de G. Feydeau... avec au générique uniquement des membres d'APISJean Tiphagne "l'incontournable" mais surtout Nathalie Sergent (Infirmière) et Marc Bruneau (Pharmacien). Quant à madame, six mois à peine avant la générale, la défection de l'actrice prévue propulsa sur la scène Nicole Tiphagne (à son corps défendant mais sur le coup doublement héroïque!)L'avantage de cette pièce était qu'elle requerrait peu de personnages. Son inconvénient qu'elle était courte!Maintenant que nous disposions du lieu magnifique qu'est le Centre Culturel de St Marcel (merci Monsieur le maire), il fallait absolument que le public en ait pour son argent...Ce fut fait avec Camille, jeune prodige caennaise de la chanson, qui sidéra tout le monde par son talent pendant presque 1 heure.

Précisons que cette année-là, nous jouâmes aussi le 27/09/1998 dans un lieu mythique du théâtre parisien la "Pépinière-Opéra" devant quelques 400 spectateurs dans le cadre des loisirs proposés par le comité d'établissement de la banque Paribas

retour suite acte 6